MY TASTY WORLD

Les Bouches de Kotor

15 novembre 2016

Destination encore assez confidentielle, la Baie de Kotor mérite le détour pour passer quelques jours à la mode monténégrine.

Magnifique fjord sur l’Adriatique, blottie entre les montagnes et les eaux de la baie, la région de Kotor est unique en son genre. Pour en profiter pleinement, je vous conseille de séjourner sur la rive entre Kotor et Tivat c’est vraiment sur ce côté de la baie que l’on trouve les plus charmants villages tels que Muo ou Lepetani. De plus, en logeant sur cette rive, vous serez idéalement placé pour vous rendre facilement à Kotor mais également au parc Lovcen et sur la côte allant de Budva à Ulcinj. Côté logement, ne vous attendez pas au confort standard européen mais plutôt à des habitations de charme avec un confort sommaire. Dans certaines villes comme Budva, vous pourrez trouver de grands hôtels 5 étoiles tout confort mais je vous déconseille vivement ce type de villes si vous aimez l’authenticité.

img_1686b

La lumière et l’ambiance sont très particulières dans cette région du monde. A la fois « rétro/vintage » et « naturelles », les bouches de Kotor ne laissent pas indifférentes.

Parmi les indispensables à faire absolument :

  • Flâner dans la vieille ville de Kotor, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et monter jusqu’au Bastion St Jean à 300 mètres au-dessus de la ville et admirer ce chef-d’œuvre que sont les Bouches de Kotor.
  • Faire une randonnée dans le Parc Naturel du Durmitor, inscrit également au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Visiter la petite ville de Perast à l’architecture baroque qui, oh surprise!, est elle-aussi classée au patrimoine Mondiale de l’UNESCO et se rendre sur l’île aux morts et l’île Notre-Dame-du-Rocher en bateau. Profitez-en également pour prendre un verre sur l’une des très nombreuses terrasses longeant l’Adriatique. En saison, Perast est prise d’assaut, y aller de préférence tôt le matin.
  • Si le temps est clair, monter au Mont Lovcen par la route Serpentine (pas évidente à trouver au départ de Kotor) pour avoir une vue imprenable sur l’intégralité des Bouches de Kotor et visiter le mausolée de Petar II Petrovic-Njegoš.
  • Se rendre au lac Skadar, plus grand lac des Balkans, pour un dépaysement assuré ! Le plus surprenant lorsque l’on arrive sur les rives du lac Skadar c’est cette impression de ne plus être au Monténégro mais en Asie ! Les couleurs sont superbes et on prend beaucoup de plaisir à sillonner les toutes petites routes qui emmènent vers ce paysage unique en son genre.img_1863
  • Aller boire un verre dans la vieille ville de Budva, petite sœur de Dubrovnik qui n’a pas tout à fait le même charme une fois sorti des remparts. En effet, Budva est la « station balnéaire de masse » par excellence. Donc, on y fait un saut pour le centre-ville historique et basta !
  • Jeter l’ancre à Porto Monténégro, plus grande marina du Sud de l’Europe. Ancienne base navale, cette marina est aujourd’hui synonyme de luxe et volupté. On y trouve de splendides hôtels et restaurants et des super-yachts réservés à une certaine élite mais il fait bon y flâner tout de même quelques heures pour s’imaginer le temps d’un songe capitaine d’un yacht et se rendre au musée naval pour y découvrir un ancien sous-marin yougoslave.img_1735

 
Côté gastronomie, la cuisine monténégrine ressemble beaucoup à la cuisine croate qui elle-même est riche d’influences italiennes et méditerranéenne. Influencée également par les Balkans, le Monténégro propose une palette gastronomique assez large. On y déguste donc beaucoup de plats à base de pâtes, de pizzas, de viandes grillées, de la carpe de Skadar, des fruits de mer, des champignons sauvages, de la viande séchée, du chou farci, et beaucoup d’autres réjouissances. Au Monténégro, on peut manger pour tous les prix dans tous les styles de restos. On peut très bien manger de bons petits plats pour 10€ (hors poissons) mais il faut bien choisir son resto. Globalement, j’ai eu la chance de tomber régulièrement sur de bonnes adresses mais m’a demandé pas mal de temps à surfer sur le net à la recherche des bons plans. Voici un récap’ de mes coups de cœur sur Kotor et sa région :

  • Papagaj à Baosici : il y a beaucoup de petits restos le long de la mer à Baosici mais d’après les locaux, Papagaj est le meilleur ! Et ils ont certainement raison ! La carte est variée. Ne pas hésiter à aller sur le site internet car il y a la photo des plats et notamment des desserts et c’est ainsi que je n’ai pas résisté à l’appel des crêpes glace vanille coulis de fruits rouges ! Les pâtes sont très bonnes surtout celles aux champignons. Le risotto aux bolets excellent. La salade Caesar parfaite. Le pain (payant) vaut le détour puisqu’il s’agit de pâte à pizza. Il est servi chaud avec deux sauces ; un vrai régal. Le service est un peu long mais agréable. Les prix sont très abordables pour les pizzas, pâtes et desserts. Je recommande vivement si vous êtes dans le coin.

fotorcreated2

  • Big Ben à Tivat : pour profiter pleinement de cette brasserie, rendez-vous au 1er étage ! Vous y attend une belle vue dégagée sur l’adriatique. Ensuite, choisissez tranquillement un plat de pâtes, une salade ou un bon poisson. Le Fish and Chips, plat fétiche de la Maison, est très bon. La panure est bien dorée et bien aromatisée. Le roulé de dinde au jambon et mozzarella vaut également le détour. Les portions sont très généreuses.  Les prix sont très attractifs. Le service est cool et décontractée.

fotorcreated

  • Ladovina Kitchen and Wine Bar à Kotor (en dehors de la vieille ville) : un peu à l’écart de l’effervescence du centre-ville, ce restaurant propose un cadre cosy et reposant et surtout une carte des plus alléchantes à un prix imbattable pour Kotor ! Amis viandards, je vous recommande l’assiette barbecue mix qui est composée d’une dizaine de pièces de viande : poulet, bœuf, saucisses, Kefta, etc et des frites fraîches délicieuses ! La bruschetta est très bonne également et très copieuse. Le pain fait maison à base de pâte à pizza est délicieux. Le service est agréable et souriant ce qui n’est pas si commun dans le coin. Un peu d’attente mais cela vaut vraiment le coup ! Une bonne adresse pour éviter les pièges à touristes qui pullulent dans cette ville des plus touristiques. Avant votre déjeuner, je vous recommande d’aller faire un tour sur le grand marché à l’entrée de la vieille ville.
  • Konoba Badanj à Virpazar : peu d’adresses pour se restaurer dans cette région du lac de Skadar, si vous n’avez pas forcément envie de manger la traditionnelle carpe servie dans les restos du coin, rendez-vous à Konoba Badanj pour un repas simple mais gouteux. Ici, on va droit au but : on prend assiette de jambon fumé du pays, des légumes grillés à l’huile d’olive, quelques frites maison et le dessert du jour pour avoir une addition toute légère, l’estomac bien rempli et les papilles en émoi. S’il fait bon, je vous conseille la terrasse en contre-bas qui donne sur la rivière.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Es-tu un être humain et bon en math ? Attention le 0 ne compte pas ! *